La sophrologie peut-elle aider à arrêter de fumer ?

La sophrologie peut vous accompagner dans l’arrêt du tabac.

Avec l’aide du sophrologue vous allez dans un premier temps analyser votre consommation ainsi que les raisons ou les facteurs qui vous amènent à fumer au quotidien. Parfois être motivé ne suffit pas à arrêter de fumer, dans ce cadre la sophrologie peut vous accompagner. 

La séance de sophrologie comprend :

– différents exercices (méditation, concentration, relaxation dynamique, respirations) qui travaillent sur les sensations corporelles. 
– des techniques pour modifier durablement ses comportements (le geste signal par exemple).
– un travail d’identification de vos résistances : les freins qui vous empêchent d’arrêter de fumer.

Entre 5 et 7 séances sont recommandées dans le cadre d’un accompagnement à l’arrêt du tabac.

Marie-Christine Martin, sophrologue à Montluçon, relaxologue

Diplômes :
– Certifiée de l‘Ecole des Hautes Etudes de Sophrologie et Bio-Analyse de Paris (2002)
– Diplômée de l’Institut Supérieur de Relaxologie et de Psycho Somatosynthèse (2002)
– Agrée par la Fédération Internationale de Relaxologie (2004)

Interventions & expériences :
– Intervenante pour la Caisse Primaire d’Assurance (2004-2008)
– Intervenante pour l’association “Enfance et prévention” (2007)
– Intervenante en sophrologie socio-relationnelle et pédagogique à l’Université Populaire (2002-2003)

Autres informations concernant une étude scientifique à propos de l’utilisation de la sophrologie dans le cadre d’un sevrage tabagique :

  • “Les résultats font apparaître que les interventions proposées ont permis d’obtenir un sevrage tabagique pour la majorité des fumeurs. Par ailleurs sur les quelques fumeurs (n=4) n’ayant pas totalement cessé de fumer, le taux de CO était bien inférieur à celui de la population de fumeurs du groupe contrôle, démontrant une modération de la consommation de tabac à la suite des interventions. De plus, à 6 mois, les niveaux d’anxiété, de dépression, et de stress professionnel étaient significativement plus bas dans les groupes bénéficiant d’une intervention sur mesure que dans le groupe contrôle. La diminution de ces troubles chez le patient a certainement contribué à lui redonner des capacités d’autorégulation qui lui ont permis de mener à bien le sevrage tabagique.” Source : Self regulation et addiction – Intervention de sevrage tabagique par la sophrologie et les TCC.
2018-03-24T22:48:37+00:00
X